Yin et Yang en médecine traditionnelle chinoise



En MTC, nous parlons souvent de Yin & Yang et nous ne saisissons pas toujours l'importance de ces deux dualités. Nous allons vous expliquer brièvement les grandes lignes de ce phénomène afin que vous compreniez mieux le sens.


Le Yin correspond au point de la physiologie humaine à tout ce qui rafraîchit, humidifie, nourrit en substance, etc.. Il a un tropisme descendant et il a tendance à aller à l'intérieur. On dit que le Sang, les liquides physiologiques (salives, liquides lubrifiants des articulations, etc...) sont Yin.


Le Yang correspond quant à lui au réchauffement, à l'assèchement, au mouvement, etc... Il a un tropisme qui monte et a une tendance à s'extérioriser. C'est ce qui nous stimule.


Lorsque le Yin et le Yang sont équilibrés dans le corps, la vitalité de la personne est bonne.


Lorsque le Yin et le Yang sont déséquilibrés, il y a souvent un des deux qui est insuffisant, la vitalité de la personne n'est plus correcte et il y a des possibilités que la maladie s'installe.


Par exemple, lorsque le Yin est insuffisant, le corps va perdre son action rafraîchissant, humidifiant, descendante et apaisante. Il y a de grandes éventualités que le patient souffrira de sensation de chaleur interne, de sécheresse (peau, gorge, etc...), d'agitations, d'insomnies, etc...


A contrario, pour l'insuffisance de Yang, le patient souffrira d'une crainte du froid marquée (le corps perdant peu à peu son action réchauffante), d'absence de soif, de fatigue, de manque d'entrain, etc...


Le tableau suivant résume dans les grandes lignes les différences entre le Yin et le Yang et les pathologies associées.




#yinyang #pathologie #acupuncture #médecinechinoise #delémont #santé

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout