Les troubles urinaires - Syndrome Lin (Lin Zheng)

Étiologie

  • L’alimentation : lorsqu’on mange trop piquant, chaud, gras et sucré ou quand on boit trop d’alcool, l’humidité chaleur va se loger dans la vessie.

  • Le manque d’hygiène de la partie intime

  • Les surmenages physiques ou sexuels

  • Les problèmes émotionnels



Les différents types de Lin

  • Shi Lin : lin pierreux (miction contenant du sable ou des calculs)

  • Gao Lin : lin pâteux (miction trouble)

  • Xue Lin : lin sanguinolent (miction sanguinolente avec une douleur rugueuse)

  • Qi Lin : lin du Qi (miction difficile, douloureuse et un égouttement incontrôlable après miction)

  • Re lin : lin chaud (miction brûlante avec douleur piquante).

  • Lao lin : lin par le surmenage (miction goutte à goutte continuelle provoquée par la fatigue)


Prévention

Évitez les aliments trop gras et sucrés, le surmenage sexuel et physique, réglez vos émotions perturbatrices et ayez une bonne hygiène intime (aussi pendant la grossesse et après l’accouchement).


Guérison

L’acupuncture améliore ou soigne le syndrome Lin s’il est soigné à temps. Cependant, il peut devenir chronique et difficile à soigner s’il a été mal traité.




Ndlr : certain(e)s vont reconnaître les symptômes de la cystite dans ce syndrome. Vous comprendrez pourquoi il est difficile de parler de cystite (qui est un terme de la médecine occidentale) et du syndrome Lin (qui est un terme de la médecine chinoise). La nosologie est différente et de ce fait la comparaison peut être hasardeuse pour celui qui ne connait pas les deux nosologies.



Source : Chen Jung & Pierre Sterckx, Médecine interne, Presses universitaires Guang Ming, Morges, 2002


#troublesurinaires #cystites #acupuncture #médecinechinoise #delémont #santé

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout